La mode des Années Folles, bien que déjà très moderne à bien des égards, est constituée cependant de quelques pièces de vêtements spécifiques.

Faisons donc une revue de “penderie” ou plutôt de “dressing” en compagnie de l’Art Deco Society of California. Cette fondation américaine basée à Oakland dans la baie de San Francisco oeuvre pour la promotion et la préservation du patrimoine Art Deco de Californie. Elle  a aimablement autorisé le Festival Biarritz Années Folles à traduire et à vous proposer leurs conseils destinés aux participants du Gatsby Summer Afternoon, pique-nique qu’elle organise tous les ans au mois de Septembre dans les jardins d’une somptueuse demeure Art Deco de Californie, Dunsmuir Hellman Historic Estate.

Ce volet portera sur les accessoires de la tenue féminine.

Sans accessoires, une robe n’est qu’une robe, et plus important encore sans accessoires , une dame n’est pas une dame !

Les femmes, dans les années 20 ne quittaient jamais la maison sans chapeau, gants et sac à main. Les catalogues de mode comme ceux des grands magasins parisiens définissaient des panoplies adaptées pour chaque tenue, nous dirions aujourd’hui des looks !

La Vie Parisienne 1920
La Vie Parisienne 1920

Le bon accessoire fera toute la différence. Commençons et travaillons votre tenue de la tête aux pieds…

Chapeaux

Le chapeau cloche est le couvre-chef par excellence des années 20. Ils sont revenus à la mode, il est donc facile d’en trouver. Ce type de chapeau est cependant plus seyant sur une petite tête.

Chapeaux cloche
Chapeaux cloche

La cloche doit être enfoncée complètement sur la tête et bas sur les sourcils, donnant à celle qui le  portera un regard, une apparence coquette et charmante.

Si vous avez un tour de tête plus large et que vous ne trouvez aucun chapeau qui vous convienne, vous pouvez toujours opter pour un bandeau ou une écharpe nouée sur le côté de la nuque (sous l’oreille).

Downtown Abbey Lady Edith
Downtown Abbey
Lady Edith

 

Le chapeau cloche n’est définitivement pas un chapeau que tout le monde peut porter.

Chapeaux cloche
Chapeaux cloche

De grand chapeaux à bords larges flattent tout le monde et offrent une bonne protection solaire. Porter un chapeau de paille moderne est une bonne improvisation.

Quelque soit le chapeau que vous choisissez, n’hésitez pas à le personnaliser en changeant le ruban, en ajoutant des fleurs ou des plumes.

 

 

Ombrelles

N’oubliez pas votre ombrelle ! Si vous n’en n’avez jamais porté, c’est donc le moment idéal. Les ombrelles étaient très populaires par temps ensoleillé ou au bord de la mer. Elles peuvent être très travaillés en soie et dentelle ou en papier huilé de style oriental ou asiatique. Elles parfairont à coup sur votre tenue !

Robes d'après-midi et ombrelles
Robes d’après-midi et ombrelles

Lunettes

Des montures rondes en corne ou métal sont portées par hommes et femmes sans différence de style entre les sexes. Bien que la forme la plus commune était ronde, les ovales et les octogones étaient  également populaires. Des lunettes à monture invisible ont vraiment existé mais leur fragilité les rend très rares aujourd’hui. Les messieurs plus âgés pouvaient porter un pince-nez, celui-ci comme son l’indique pince l’arrête du nez supprimant ainsi le besoin de branches.

Vous pouvez trouver des rééditions très convenables,  dans les boutiques de vente en ligne ou chez votre opticien.

lunettes
Lunettes années 20

 

Les sacs à main

Les sacs à main des années 20 étaient moins pratiques qu’ils ne le sont aujourd’hui.

Les femmes mettaient peu de choses dans leurs sacs: rouge à lèvres, poudre et une petite somme d’argent. Il n’y avait évidemment pas de carte de crédit !

Les femmes des classes aisées faisaient leurs courses dans les commerces dans lesquels elles avaient des comptes ouverts. Elles n’avaient qu’à donner leur nom et la facture était envoyée à l’homme qui  payait, suivant les cas : père, mari, gestionnaire de fortune, “bon ami”, etc.

Les bourses de style “porte-monnaie” sont devenues populaire dans les années 1920.

Toutes sortes de cuirs étaient utilisés dans la fabrication des sacs à main: vachette, lézard, serpent, alligator. Les sacs en cuir comme de nos jours étaient les plus appréciés.

D’autres matériaux étaient également utilisés dans les années 20 comme les mailles en acier notamment, et de petites boîtes métalliques. Très tendance à cette époque, ils sont compacts souvent émaillés ou ornés de pierres (précieuses ou non !).

Les sangles et bandoulières étaient inconnues. Dons si vous souhaitez porter un sac à main moderne, assurez-vous qu’elles peuvent être cachées à l’intérieur ou enlevées.

sac à main
Sacs à main des années 1920

 

 

Les gants

Achevez votre apparence avec des gants ! Les gants des années 20 s’arrêtaient au poignet. Les gants qui montaient jusqu’ au dessus du coude sont plus des gants d’apparat et de soirée. Les gants d’été était de coton, de soie, en dentelle, ou en peau de chamois ivoire.

Porter des gants, ce n’est pas simplement les enfiler ! Cela oblige à respecter une certaine étiquette !

Si vous ne portez pas vos gants, tenez-les réunis dans vos mains ou mettez-les dans votre sac ou votre poche.
Lorsqu’on porte des gants, on ne doit pas manger, boire, fumer, jouer aux cartes, se maquiller ! Ils doivent toujours être propres.

Les gants se portent systématiquement: en faisant des courses, pour danser, pour se rendre dans les églises et bien sûr à l’ extérieur. On retire toujours son gant droit pour saluer quelqu’un. Si vous êtes prise de cours, excusez vous en disant: « Pardon pour mon gant ». C’est chic et délicieux, ne trouvez-vous pas ?

gants 1920
Gants portés en 1920

 

Bonneterie

N’oubliez pas les bas ! Les femmes n’apparaissaient jamais en public avec des jambes nues. Si vous ne trouvez pas de bas couture (avec une ligne de couture visible), il vous est possible de tricher en dessinant le long de l’arrière de vos jambes une ligne au crayon de maquillage sec noir sous votre collant semi opaque, l’illusion est amusante et assez réussie !

Alors que les bas foncés étaient utilisés, les femmes coquettes jouaient déjà de la couleur et se sont rebellés. Les dames se sont mises à porter des bas colorés transparents fait de soie ou de rayonne. Ces tissus avaient un léger éclat et s’accordaient à la tenue par la couleur.

Les bas de coton ou de laine étaient toujours portés, mais n’étaient plus considérés comme étant à la mode. Tout les bas avaient des coutures.

La tendance actuelle en matière de bas et de collants accentue les coutures en les colorant par exemple. Ces modèles sont à éviter car les femmes de l’époque ne les auraient certainement pas appréciés. En effet, les femmes des années folles avaient envie de bas sans coutures mais il faudra attendre jusqu’après la Seconde Guerre Mondiale pour que la technologie les leur apporte !

S’il vous plaît, ne portez pas de bas-résille. Ils étaient portés uniquement sur scène par les comédiennes et actrices. Cela serait inapproprié avec une tenue conventionnelle portée en journée.

Les femmes portaient leurs bas avec des porte-jarretelles ou des jarretières.

Les collants n’existaient pas à cette époque mais vous trouverez facilement des collants avec couture qui seront parfaits. Donc à moins que vous n’ayiez l’intention de porter vos jupes par dessus tête, personne ne se rendra compte de cet anachronisme !

Chaussures

Dans les années 1920, les jupes se raccourcirent et dévoilèrent les chaussures. Les chaussures, qui avaient vécu jusqu’à ce moment-là plus ou moins cachées, se trouvèrent exposées ce qui déclencha une rapide succession des modes : formes, couleurs et décorations se suivirent alors sans se ressembler.

La chaussure des années 20 est vraiment spécifique. Regardez de vieilles photographies. Vous verrez plusieurs formes de chaussures à brides et à lanières : des Mary Jane ou des Salomé (bride en T sur le dessus du pied).

Ces chaussures alors très en vogue durant cette décennie, sont qualifiées de nos jours de rétro. Le rétro étant très en vogue depuis quelques années, il n’ y a aucune raison que vous ne soyez pas bien chaussées.

Les caractéristiques principales à rechercher sont : un talon droit ou plus tendance “bobine”.

Les talons “aiguille”, les talons étroits ou les talons vertigineux n’existaient pas ! Les talons compensés ne feront eux leur apparition qu’à la fin des années 30.

Le revêtement du talon est assorti à la matière de la chaussures.

Le bout des chaussures est fermé, rond à l’exception du tout début des années 20 où il était pointu. Les chaussures à bouts carrés ? Jamais !

Chassures années 20
Chassures années 20

 

Vous trouverez des chaussures rétro ou de style vintage dans une grande variété de couleurs et de hauteur de talons en vente par corrrespondance, en vente en ligne et ainsi que dans les boutiques de chaussures de dance de salons ou de théâtre. Regarder les modèles prévus pour le tango. Faites attention à la semelle des chaussures de danse. Celle-ci est faite de nubuck pour assurer une glisse parfaite sur les parquets cirés. Si vous pensez les porter à l’extérieur dans les rues, pensez à coller une semelle de protection. Vos pieds vous diront merci … et vos chaussures aussi !

Si vos pieds vous font souffrir, ne soyez pas ennuyés et portez des escarpins classiques et confortables pour pieds sensibles. Ils feront parfaitement l’affaire et personne ne vous en voudra !

Les escarpins traditionnels sans brides ou lanières existaient, choisissez-en une paire de modèle classique, à talon large de 4 ou 5 cm dans un coloris neutre (noir, blanc, beige). Vous pourrez ainsi les remettre d’année en année pour les rendez-vous du Festival Biarritz Années Folles !

Cependant, il existe une telle variété de modèles fabuleux d’inspiration rétro qu’il serait dommage de vous passer de cette petite envie même si le modèle convoité fait quelques petites entorses à l’époque (talon un peu plus haut ou un peu plus étroit). A vous de voir entre raison et passion !

Pour plus d’idées, visiter Vintage Dancer.

Ceci dit, le Festival Biarritz Années Folles est un grand événement en extérieur. La plupart des animations se déroulent dans les rues et ruelles de Biarritz, fermées pour l’occasion. Il vous faudra sans doute beaucoup marcher, y compris pour rejoindre votre véhicule, ce qui ne préservera pas la splendide paire de chaussures que vous venez d’acquérir. Dans ce cas, prévoyez une paire de chaussures de rechange …Si vous participez à la parade, nous vous conseillons de porter une paire de chaussures confortables et pas trop hautes. Gardez vos chaussures de cendrillon pour la soirée de gala !

Avec la complicité des orfèvres, les différentes sortes de souliers à boucles prirent une apparence raffinée. Le talon devint plus haut, fut recouvert de strass ou de pierres précieuses, pour les souliers les plus luxueux. Les robes du soir devaient être accompagnées de fines chaussures de brocart or et argenté ou de soie de couleurs éclatantes. Les costumes sobres de matinée étaient accompagnés d’escarpins, de chaussures à brides, de chaussures basses ou de bottines d’atlas noir, de moire ou de velours ».

Bijoux

Les bijoux de la période Art Deco sont un vaste sujet ! Nous n’aborderons donc que les basiques.

Louise Brooks, coupe garçonne et sautoir de perles
Louise Brooks, coupe garçonne et sautoir de perles

Les stars des années 20 étaient sans conteste les perles fines, portées  en superpositions de sautoirs de toutes les longueurs.

Coco Chanel a créé une mode en portant de long sautoirs de perles sur un costume de tweed.

Les perles sont toujours naturelles blanches, rosées ou nacrées.

L’Art Deco apporte à la joaillerie des tendances orientales et asiatiques très courues à cette époque, jusque sur les toilettes perlées, strassée ou lamées.

 

 

Comme plupart des activités se déroulent en journée, les pierres précieuses (émeraude, rubis, saphir, diamant) sont à délaisser (comment cela peut-il être possible ?!). On considérait de très mauvais goût lors de cocktails que de porter des diamants. Vous pouvez porter des pierres semi-précieuses comme le jade, turquoise, le marquisat, l’agate et la cornaline. Moins onéreuse, la bakélite était populaire. Le soir, par contre tout est permis pour venir danser sur l’esplanade du casino sous les yeux vigilants de notre maréchaussée ! Nous vous conseillons cependant de ne pas arborer vos joyaux de famille mais de vous munir d’étincelantes copies.

La page d’un catalogue de 1926 montrent des modèles faisant la transitions entre les longs sautoirs et les modèles plus ras de cou qui leur succéderont dans les années 30.

Bijoux années 20
Bijoux des années 20

A défaut de vous avoir convaincue Mesdames de porter quelques accessoires et de venir nous rejoindre lors de la prochaine édition du Festival Biarritz Années Folles, nous espérons vous avoir diverties par la lecture de tant de frivolités !

Catalogue des Galeries Lafayette pour le mois de Juin ... en anglais
Catalogue des Galeries Lafayette pour le mois de Juin … en anglais

Article de Karen Geer et de l’équipe Mode de l’Art Deco Society of California.

Traduit et adapté de l’anglais par Nabia et Claire de Biarritz Années Folles.

Consulter la charte de bonne conduite du festival.

2 commentaires sur L’accessoire fait la dame !

  1. Marie Oliveira 15 septembre 2017 at 1 h 05 min (1 mois il y a )

    Bonjour, j’adore cette époque et la vivre également ,je voudrais trouvé une Jolie tenue pour une soirée les années Gastby 1920 merci❤❤ taille 34/36 chaussures 36

    Répondre
    • Claire 8 octobre 2017 at 17 h 59 min (2 semaines il y a )

      Bonsoir,

      C’est une époque qui nous permet de vivre des contes de fées, tant les tenues sont belles! Vous trouverez des reproductions sur internet. Si vous êtes dans la région bayonnaire, vous pouvez également vous inscrire à nos ateliers couture pour réaliser vous-même votre tenue. Démarrage de l’activité le 6 novembre 2017. Cordialement,

      Répondre

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le champ marqué d'un * est requis

Commentaire *