J’espère que vos pas vous ont guidé dans les ruelles de nos petits villages basques et que vous en avez profité pour glâner quelques jolis accessoires pour vos prochains costumes des Années Folles.

gants

Après une première fournée de charmantes trouvailles présentées ici, je continue à vous montrer de nouveaux petits trésors qui viendront compléter les costumes de ma famille pour la prochaine édition du festival Biarritz Années Folles début Juin 2017.

Avec 4 personnes à habiller pendant plusieurs jours, je peux m’adonner avec délices au Sport de la chine et de la négociation, dans les vide-greniers et brocantes de plein air de la région !

Avez-vous besoin d’astuces pour trouver et chiner vos accessoires ?

Donc, voici mes secrets pour remplir mon panier de petites choses utiles et futiles:

  • Se lever assez tôt pour arriver avant le rush des touristes et badauds.
  • Y aller même s’il pleut avec un parapluie et ne pas hésiter à soulever les toiles plastiques des vendeurs
  • Faire une liste d’objets que l’on voudrait trouver
  • Ne pas se laisser entrainer à acheter tout et n’importe quoi, mieux vaut se fixer un budget ou partir avec des espèces dans la poche. Comme à la roulette du casino, lorsqu’on a plus de monnaie, c’est fini!
  • Ne pas se laisser marcher sur les pieds par les autres chineurs: parfois, c’est sportif voire combatif!
  • Trouver et proposer le bon prix. Un brocanteur professionnel saura vous conseiller sur la date et la fonction de l’objet. L’objet sera souvent sélectionné, nettoyé et présenté. Son prix sera de fait plus cher. Un “videur-de-grenier” ne saura pas forcément exactement ce qu’il vend et vous devrez faire appel à vos propres connaissances et votre flair.
  • Constituer des lots de plusieurs objets, permet de négocier le prix global. Difficile de faire baisser le prix d’ un malheureux collier!
  • Penser à étudier votre sujet avant de partir en “chasse”, l’époque, le style, les couleurs et les matières, vous devez avoir un minimum d’informations sur votre sujet pour ne pas vous tromper ou ne pas vous faire embobiner par l’histoire de l’héritage de l’arrière-grand-mère de la tante de la cousine qui était une vraie aristocrate
  • Relisez nos précédents articles sur les accessoires utilisés dans les années 20 dans la rubrique Nos Conseils Mode.
  • Garder le sourire en toute circonstance, même quand l’objet de vos rêves vous passe juste sous le nez!
  • Prendre le temps de discuter avec le vendeur: ils ont souvent d’autres objets qu’ils n’ont pas emmenés faute de place mais ils seront heureux de vous les mettre de côté lors d’une autre brocante.
  • Passez votre chemin lorsqu’un chineur devant vous est malaimable et désagréable, il a agacé votre vendeur, vous reviendrez sur son stand lorsqu’il sera calmé.
  • Faire comprendre à votre vendeur que vous n’êtes ni “un américain”, ni un touriste mais simplement un habitant de la région. Il aura l’assurance de vous voir régulièrement et sera plus raisonnable sur les prix.
  • Au passage, penser à parler du festival svp, un peu de réclame supplémentaire ne peut que nous aider à construire un festival plus beau d’année en année. Je donne systèmatiquement l’adresse de ce site (www.biarritzanneesfolles.com), et j’espère que les vendeurs cités ou les objets montrés leur feront plaisir et leur prouveront que j’apprécie leur travail.

Sur ces bonnes paroles, qui n’engagent que moi, place maintenant aux “prises” de mes dernières promenades.

gants2

Une paire de gants de couleur crème, qui sont sans date et sans âge mais qui ont les qualités d’être à ma taille et de posséder une manchette qui remonte sur le poignet. Exactement comme dans les années 20 et les années 50 d’ailleurs! La mode est un éternel recommencement.Trouvée pour 3€ sur le vide-grenier de Labenne.

Un charmant nécessaire de couture en argent dont le motif peut passer pour être Art Déco. Pas certaine que je m’en serve lors du défilé mais peut-être que s’il me revenait l’envie de terminer un ouvrage à la plage lors du pique-nique que je le glisserais dans le panier!

C’est tellement facile d’imaginer une histoire à partir d’un objet, non ?

couture

Il est si délicat que je suis ravie de le posséder dans mes collections même s’il manque le passe-lacet. On ne sait jamais, je pourrais le trouver lors d’une prochaine chasse aux trésors.

MERCERIE De la mercerie ancienne, en l’occurence des rubans de gros-grain en différentes couleurs et largeurs qui iront agrémenter de futurs chapeaux. Sachez que 60 à 70 cm suffisent pour le tour d’un chapeau. Les rubans anciens sont en matière naturelle comme le coton, la soie, l’organza, le velours et non en polyester comme beaucoup de nos jours. Ils sont plus résistants et plus faciles à travailler. Vous pourrez également trouver des boutons, des dentelles, des perles, des sequins, donc ouvrez l’oeil surtout si vous prévoyez de réaliser votre costume vous-même.

Si tel est le cas, pensez à consulter nos pages de la rubrique Faites-le vous-même ! et notamment notre série sur le modèle One Hour Dress, modèle très accessible pour des couturiers amateurs, tant est si bien que son nom français est la Robe Simplette! C’est moins glamour mais tout aussi efficace.

Mais voici que je suis arrivée au fond de ma musette et que j’ai terminé la présentation de mes trouvailles. Alors, peut-être nous croiserons-nous prochainement sur un marché ou une brocante de plein air? J’ai encore en réserve quelques idées d’objets et accessoires à trouver.

Pour vous aider, je proposerai bientôt une liste complète d’accessoires à glâner au fil de vos balades. A bientôtclaire

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le champ marqué d'un * est requis

Commentaire *