La femme de la classe moyenne commença régulièrement à se maquiller pendant les années 20. Auparavant, seules les actrices, les comédiennes et les femmes légères portaient du maquillage.

L’industrie cosmétique se développa à cette période et quasiment toutes les jeunes filles essayèrent d’améliorer ce que la nature leur avait donné !

Cependant le choix reste très limité. Donc voici ce qu’il faut retenir.

Premièrement, évitons quelques tendances contemporaines :

  • orange, rose, brillants à lèvres, couleur glacée, la seule couleur pour les lèvres,  c’est le rouge !
  • pas de poudre bronzante, uniquement de la poudre
  • cachez vos tatouages
  • pas de poudre et de fards à paupières irisés
  • un teint scintillant ou brillant, uniquement un beau teint mat dans votre carnation !
  • des ongles en amande ou lègèrement pointus, surtout pas carrés

Maquillage des années 20

  • yeux fumés, smockey
  • bouche mordue avec un arc de cupidon très marqué, rouge
  • sourcils fins
  • ongles naturels

Coiffure d’époque

Coiffures et maquillage des années 20
Coiffures et maquillage des années 20

Cheveux courts: bouclé (Clara Bow) or carré lisse (Louise Brooks )
Cheveux longs: beacoup de femmes gardent leurs longues tresses enroulées sur la nuque pour leur chapeau descende bas sur le front. Faites quelques crans autour de votre visage en utilisant des pinces et du gel. Les longs cheveux raides et libres sont réservés aux petites filles.
Coupe courte moderne : Copiez Clara Bow en posant des bigoudis et des pinces puis brossez pour détendre les boucles.

De toute manière, un chapeau recouvrira votre coiffure !


Article de Karen Geer et de l’équipe Mode avec l’aimable autorisation de l’Art Deco Society of California

Traduit de l’anglais et adapté par Claire pour Biarritz Années Folles

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le champ marqué d'un * est requis

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.