Le patron One-Hour-Dress (robe en une heure) permet de très nombreuses variations aussi bien pour femme, jeune fille ou même fillette. La versatilité de ce patron permet de donner libre cours à toutes les fantaisies en matière de décoration, de choix de tissus ou de finitions. La réalisation de cette robe vous demandera un niveau de couture peu élevé.

Nous avons donc une nouvelle fois opté pour cette méthode afin de réaliser une robe de fillette.

@Claire Nebout
@Claire Nebout

Nous retrouvons une déclinaison de ce modèle dans le magazine américain NeedleCraft Magazine (Magazine des Travaux d’Aiguilles) édité en 1920.

L’illustration montre une robe coupée taille basse, ample autour du buste, encolure ronde avec patte de boutonnage et jupe plate sur les devant et dos, fronces ramenées sur les hanches. Des rosettes de rubans embellissent la robe.

Needlecrfat Magazine 1920
Needlecrfat Magazine 1920

 

"Dayton, Tennessee", Juillet 1925, Photographe William Silverman
“Dayton, Tennessee”, Juillet 1925, Photographe William Silverman

Notre choix de tissus s’est porté sur un petit vichy beige et ivoire. Le vichy ou “gingham” pour les anglo-saxons, est un tissu qui prend ses origines au 17ème siècle et qui fut en vogue bien avant que Brigitte Bardot n’apparaisse dans une robe en vichy rose dans les années 60 ! Ce tissu particulièrement adapté au vêtement d’enfants et aux tenues d’été fut également un succès des années 20.

 

Notre petit mannequin Eve a 7 ans et mesure 120 cm. C’est un petit gabarit.

Mais peu importe car coudre dans les années 20 signifie “coudre sur mesure” !

Cela nécessite donc de prendre les mesures exactes de votre fillette. Pour cela, consulter notre billet intitulé One Hour Dress : comment prendre ses mesures.

La couture d’une version fillette change très peu de la version pour adulte. Le choix des tissus fera toute la différence. En effet, étaient privilégiés dans les années 20 pour les vêtements d’enfants “de tous les jours”, des tissus solides, de bonne tenue, nécessitant le moins d’entretien possible, les matières onéreuses étant réservées aux vêtements du dimanche ou de cérémonie et aux enfants des classes aisées.

Pour une première robe, une cotonnade fera l’affaire : popeline, baptiste, voile de coton ou plumetis de coton (en prévoyant une sous-robe car transparent). Choisissez des couleurs claires ou lumineuses : rose, jaune, bleu ciel, ivoire, vert d’eau, gris perle, .. Les petites filles en seront ravies. Les motifs sont plus difficiles à travailler, donc si vous n’êtes pas une couturière expérimentée, ne cédez pas à la tentation de la rayure, du carreau ou du petit motif géométrique.

 

Puis passer à l’étape du patronage ou lancez-vous sans patron en apportant les modifications suivantes au patronage de la version adulte, en consultant notre billet intitulé One Hour Dress: le patronage.

Robe vichy

 L’encolure de la blouse

Mesurez sur la pliure milieu et de part et d’autre de la ligne d’épaule:

  • 3 cm du coté dos
  • 8 cm sur coté devant
  • Sur la ligne d’épaule, mesurez également 8 cm.
  • Sur le devant, tracez un ¼ de cercle de rayon 8 cm.
  • Sur le dos, arrondissez le trait pour joindre les 2 points dos épaule

Ces mesures correspondent à une encolure pour un tour de tête de 53 cm. Ces mesures sont à adpater en fonction du tour de tête de votre enfant.

Au besoin faire des essais dans des chutes de tissus afin de s’assurer que l’encolure est adaptée à votre mistinguette. Mieux vaut s’y reprendre à plusieurs fois en enlevant de petites quantitées de tissus que de couper trop large dès la première fois !

 

La longueur de la jupe

Comme le montre l’illustration du catalogue ainsi que de nombreuses photos d’époque , la longueur des jupes des fillettes se situaient au-dessus du genou, voir même bien au-dessus (bien que la photo de Dayton montre une robe de fillette anormalement longue !).

La mesure de la jupe a donc été prévue plus courte dès la prise de mesures sur l’enfant, comme expliqué ici.J’ai prévu une jupe à 4 cm au-dessus du genou (plus court, nous n’aurions pas pu éviter le legging, qui lui n’est vraiment pas d’époque !)

Les rosettes en ruban

Les rosettes en ruban apportent une indéniable touche rétro. Nous avons donc choisi un gros grain assorti aux couleurs de la robe. Nous avons coupé deux longeurs pour chaque hanche et cousu sur la ligne de taille basse ses deux morceaux. Ils sont ensuite simplement noués au niveau des hanches.

rosette

 

Cette petite robe peut se porter telle quelle en ajoutant les bons accessoires : chapeau cloche en paille avec ruban et/ou fleurs assortis, des chaussettes hautes blanches, des souliers à bride, et éventuellement de petits gants au crochet.

Nous avons retrouvé dans nos trésors de famille, un petit col ancien en dentelle au crochet. Il complète à merveille cette robe en lui conférant une touche vintage supplémentaire.

coldentelle

Nous aurions pu tout aussi bien, afin d’obtenir un résulat plus proche de la photo de Dayton, coudre un col claudine en coton blanc et border les manches du même tissu comme nous l’avons fait sur la robe adulte, ici.

Pour le col claudine, partez sur une version amovible : adpatez les dimensions à la méthode ici

Pour des bordures de manches contrastées : reprenez les explications de la robe adulte.

@Claire Nebout
@Claire Nebout

@Claire Nebout
@Claire Nebout

 

Et voilà une charmante petite robe pour laquelle Eve a consenti à renoncer à son rêve de robe à crinoline de l’Impératrice Eugénie !


Coût de revient de la robe : environ 12 €

Temps de réalisation : une journée sans se presser

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le champ marqué d'un * est requis

Commentaire *